Références Territoires

FRUGAL-COVER-front

Une politique d’aménagement durable des territoires ne peut ignorer l’urbain dispersé

Posted by | Références Territoires | No Comments

Comment évoluent les territoires dits périurbains comme la Broye ou le Jura vaudois ? Doit-on les considérer comme l’extension diffuse de la ville ? Des chercheurs français avancent que la ville n’est ni plus ni moins à considérer que comme l’une des diverses figures de l’urbain généralisé. Cette représentation du territoire met en question les jugements souvent peu nuancés de spécialistes qui opposent le territoire diffus, « espace d’exil urbain, de relégation sociale et surtout, tournant le dos à la bonne ville, compacte, dense et durable, c’est-d-dire innovante en économie et en culture, économe en environnement et inclusive en société » (BRES 2017 : 13).

Les parcelles de nature incluses dans les espaces urbanisés sont vues par certains planificateurs comme de simples potentiels de densification du bâti. Or, les chercheurs français observent qu’elles permettent des pratiques vivrières et des appropriations temporaires. Bref, les parcelles de nature en ville sont des éléments de la ville résiliente.

Les chercheurs constatent que la mobilité dans la faible densité n’est pas synonyme de grande distance. En d’autres mots, les migrations des actifs qui y vivent ne sont pas exclusivement centrées sur les pôles urbains, bien au contraire. Dans les différents territoires diffus observés, les actifs parcourent en moyenne 14 km pour se rendre sur leur lieu de travail (moyenne française 14,7 km).

Les entreprises du territoire diffus paraissent moins affectées par la hausse des coûts du transport que celles analysées dans les espaces périurbains. Certaines ont recours aux télécommunications ou à une spécialisation dans la fabrication de produites peu coûteux à transporter mais à forte valeur. Elles bénéficient du prix du foncier peu élevé, d’une main-d’œuvre fidèle et meilleur marché.

Les résultats de ces travaux devraient nous amener à nous pencher un peu plus sur les dynamiques territoriales qui concernent les régions dites périphériques des métropoles et des agglomérations suisses. Au risque de remettre en cause certains a priori condescendants sur les territoires diffus.

http://metispresses.ch/shop/territoire-frugal/ 

P2 Cullygare

Mobilisation citoyenne autour du pôle Gare à Cully

Posted by | All, Références Human Systems, Références Territoires | No Comments

Les habitants et les entrepreneurs de Bourg-en-Lavaux étaient invités à une séance de mobilisation le mercredi soir 15 février dernier au Vieux Pressoir de Cully. L’objectif des organisateurs était d’engager la discussion sur le futur pôle de la gare. La facilitation de la séance a été assurée par IDEALINK. Article rédigé par Pierre Yves Delcourt dans Le-Courrier.ch

Voir l’article >>

Voir la synthèse >>

La Bovarde

L’ISOS : l’arbre qui cache la forêt

Posted by | Références Territoires | No Comments

Dans nos villes, de vieilles fermes et d’anciennes villas tombent régulièrement sous la pelle des constructeurs. Ces destructions sont souvent présentées comme une fatalité car selon l’inventaire fédéral des sites construits d’importance nationale à protéger (ISOS),  ces bâtiments ne sont pas jugés dignes de protection. C’est ainsi que le patrimoine local est progressivement sacrifié. Article rédigé par Pierre Yves Delcourt dans 24 Heures.

Voir l’article >>

boulangerie_cully

Sauver les commerces de nos centres villageois

Posted by | Références Territoires | No Comments

Dans nos centres villageois, des commerces ferment et d’autres sont dans une situation précaire.  Le développement des commerces en périphérie, bénéficiant d’une meilleure accessibilité et d’une offre de stationnement conséquente, constitue une rude concurrence. Ce phénomène est connu depuis des décennies et très bien documenté. Et pourtant… Article rédigé par Pierre Yves Delcourt dans Le-Courrier.ch

Voir l’article >>

Le Grand Genève vu du Salève©GrandGenève_petit3

La recomposition du territoire en marche

Posted by | Références Territoires | No Comments

L’auteur montre dans cet article le glissement qui s’opère depuis quelques années dans la répartition du pouvoir entre la Confédération helvétique, les cantons et les communes suisses pour maîtriser l’aménagement du territoire. Cette lente mutation de la géographie institutionnelle reste toutefois décalée, la recomposition des territoires fonctionnels ayant toujours un pas d’avance. Article rédigé par Pierre Yves Delcourt dans la revue québécoise Urbanité.

Voir l’article >>

Evolution de la population par commune 2010-2014

Métropole lémanique : le développement de sa périphérie en question

Posted by | Références Territoires | No Comments

Conférence donnée à la faculté des géosciences et de l’environnement de l’UNIL. La métropole autour du Lac Léman se densifie autour des principales polarités urbaines que sont Genève et Lausanne. Elle étend aussi son influence de plus en plus loin. Faut-il tenter de juguler cette tendance ou la soutenir dans la perspective du développement durable ?

Les autorités fédérales et cantonales encouragent le développement des espaces métropolitains autour de leur réseau urbain polycentrique. C’est pourquoi, le Canton de Vaud a limité les possibilités de croissance des communes en dehors des agglomérations et des centres. La métropolisation du territoire doit favoriser, selon le projet de territoire cantonal les villes bénéficiant des meilleures aménités : infrastructures, équipements, services, etc.

Depuis une quinzaine d’années, la métropolisation s’est complexifiée ici comme ailleurs. Les emplois, les habitants et les services se sont diffusés sur un territoire élargi. A tel point, qu’il a fallu améliorer l’offre de transport public pour assurer de meilleures relations entre les villes-centres, soit Genève et Lausanne, les centres suburbains tels que Cossonay et les centres périphériques tels que Payerne. A son tour, la croissance de ces centres secondaires (edge cities dans la terminologie anglosaxonne) stimule le développement de tout leur arrière-pays.

La dynamisation de territoires suburbains et périphériques est une évolution positive, surtout pour ceux qui souffraient d’une croissance atone. La Conférence invite les participants à s’interroger sur la durabilité de ce développement et sur la stratégie territoriale qui serait souhaitable de mettre en place pour accompagner ou juguler cette tendance.

 

Réfléchir à la nouvelle qualité urbaine

Posted by | Références Territoires | No Comments

FullSizeRender
L’injonction de la densification tend à appauvrir la pensée ainsi que les stratégies territoriales. L’opportunité de densifier une zone villas doit s’étudier en fonction de différents critères. Cela pose la question de la nouvelle qualité urbaine. La généralisation de promotions immobilières de qualité médiocre dans les zones villas peut légitimement susciter quelques inquiétudes. Article rédigé par Pierre Yves Delcourt paru dans Le Temps.

Voir l’article >>